Matthieu 11.16-19

Mais à qui comparerai-je cette génération ?

Mais à qui comparerai-je cette génération ? Elle ressemble à des enfants assis dans les places publiques, qui crient aux autres, et leur disent : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez point dansé ; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes point lamentés. Car Jean est venu ne mangeant ni ne buvant ; et ils disent : Il a un démon. Le Fils de l’homme est venu mangeant et buvant, et ils disent : Voici un mangeur et un buveur, un ami des péagers et des pécheurs. Mais la sagesse a été justifiée de la part de ses enfants.

Méditation :

À qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération ? Jésus, s’adresse à nous en ce jour en se questionnant sur ce qui va nous advenir. L’homme ne cesse de montrer sa préférence pour les œuvres du monde, et ses richesses. Certains chrétiens eux, ont préférés au Fils de Dieu des hommes et des femmes qui ont marqué par leur spiritualité notre temps. Cela doit changer ! L’homme doit, s’il veut obtenir le salut, créer entre le Fils de Dieu et lui une relation véritable, et sincère. Il est vital que l’homme réexamine à la lumière du Saint Esprit sa vie, et qu’il reconnaisse sa vie pécheresse. Pour cela un repentir authentique est nécessaire. « Repentez-vous nous dit Jésus, car le Royaume de Dieu est proche. (Mt 4.17) Sans la repentance l’homme reste désespérément enfermé dans un mode charnel. « Si un homme ne nait de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu. » (Jn 3.3)

Quand Jésus était physiquement présent, le Royaume avait rejoint notre monde. La puissance de Dieu s’exerçait sur terre comme au ciel. Aujourd’hui il en est de même, Jésus est vivant et bien que nos yeux de chair ne puissent le voir, il vit au milieu de nous. C’est notre repentir insincère, et hypocrite, qui nous rend aveugles aux réalités du Royaume ici-bas. Le dessein de Dieu est que l’homme se dresse à ses côtés pour détruire les œuvres du Diable en ce monde. La gloire de Dieu, doit se manifester continuellement sur terre comme au ciel. En nous invitant à méditer sur notre génération, Jésus nous invite à prendre conscience, de notre ignorance de sa parole, et de ses préceptes. Il nous exhorte à les mettre en pratique, si nous voulons vivre de sa vie. Pour cela une véritable relation avec Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit doit être mis en œuvre. Une relation intime, une communion quotidienne. Apprendre à les connaître, à leur faire confiance et dans la foi croire qu’en Dieu, tout devient possible pour l’homme.

Seigneur, insuffle en nous le désir de ta parole, la soif de la mettre en pratique, le zèle pour la proclamer. Apprends-nous à devenir des disciples responsables, soucieux de notre relation avec toi. Que ton Esprit guide nos pas, dans la joie, l’amour et la paix sur le chemin du Royaume.

Amen.