Galates 3. 1-5

« L’Esprit Saint, l’avez-vous reçu pour avoir pratiqué la Loi, ou pour avoir écouté le message de la foi ? »

Galates stupides, qui donc vous a ensorcelés ? À vos yeux, pourtant, Jésus Christ a été présenté crucifié. Je n’ai qu’une question à vous poser : l’Esprit Saint, l’avez-vous reçu pour avoir pratiqué la Loi, ou pour avoir écouté le message de la foi ? Comment pouvez-vous être aussi fous ? Après avoir commencé par l’Esprit, allez-vous, maintenant, finir par la chair ? Auriez-vous vécu de si grandes choses en vain ? Si encore ce n’était qu’en vain ! Celui qui vous fait don de l’Esprit et qui réalise des miracles parmi vous, le fait-il parce que vous pratiquez la Loi, ou parce que vous écoutez le message de la foi ?

Méditation :

« L’Esprit Saint, l’avez-vous reçu pour avoir pratiqué la Loi, ou pour avoir écouté le message de la foi ? » Paul en interrogeant les Galates, nous invite à médité et à répondre cette question. En effet pourquoi la présence du Saint Esprit, si par la loi nous pouvons obtenir le salut ? Nous pourrions aussi dire pourquoi le sacrifice de Jésus, si la loi à elle seul pouvait sauver les hommes ? Celui qui s’appuie sur la loi, il est évident qu’elle le convaincra de sa nature pécheresse, mais en aucun cas la loi ne pourra le soustraire du jugement à venir, car qui enfreint la loi est passible du feu de la géhenne. Celui qui s’appuie sur la foi, accueille le sacrifice de Jésus comme rédempteur. Il reçoit par sa confiance et sa foi en Dieu, la justification. Abraham fut justifié par Dieu, non pas pour se actes, mais pour sa foi.

« Celui qui vous fait don de l’Esprit et qui réalise des miracles parmi vous, le fait-il parce que vous pratiquez la Loi, ou parce que vous écoutez le message de la foi ? » En effet aucun miracle ne provient de la foi, tous ceux à qui il fut donné par Dieu d’accomplir des miracles, ne trouva pas en la loi leur accomplissement, amis par la foi uniquement. La loi nous enseigne à ne pas transgresser les commandements édictés par Dieu, de peur que ne survienne sur nous un grand malheur. La foi elle, elle nous enseigne à croire avec certitude que Dieu nous aime, et que par la vie de son unique Fils à la croix il a effacé toutes nos transgressions.

Frères et sœurs, faisons de la foi notre compagne quotidienne. Si nous croyons en Christ, si notre foi est profondément ancrée en lui, alors nous serons sauvés. Car il a dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi à la vie éternelle. » (Jn 6.47)

Amen.