Dans la même rubrique...

Jean 18.1-11

"C’est moi"

Ayant dit ces choses, Jésus sortit avec ses disciples pour se rendre au delà du torrent de Cédron, où il y avait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples. Or Judas, qui le livrait, connaissait aussi ce lieu, parce que Jésus s’y était souvent réuni avec ses disciples. Judas ayant donc pris la cohorte et des huissiers de la part des principaux sacrificateurs et des pharisiens, vient là avec des lanternes et des flambeaux et des armes. Jésus donc, sachant toutes les choses qui allaient lui arriver, s’avança et leur dit : Qui cherchez-vous ? Ils lui répondirent : Jésus de Nazareth. Jésus leur dit : C’est moi. Or Judas aussi, qui le livrait, se tenait là avec eux. Lors donc qu’il leur eut dit : C’est moi, ils reculèrent et tombérent par terre. Il leur demanda donc encore : Qui cherchez-vous ? Eux dirent : Jésus de Nazareth. Jésus répondit : Je vous-ai dit que c’est moi ; si donc c’est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci ; afin que fût accomplie la parole qu’il avait dite : Je n’ai perdu aucun de ceux que tu m’as donnés. Alors Simon Pierre, qui avait une épée, la tira, et frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l’oreille droite ; or ce serviteur s’appelait Malchus. Jésus dit donc à Pierre : Mets l’épée dans le fourreau : ne boirai-je pas la coupe que le Père m’a donnée ?