Dans la même rubrique...

1Corinthiens 12.12 -31

Mais désirez avec ardeur les dons les meilleurs.

Car comme le corps est un, quoiqu’il ait plusieurs membres ; et que tous les membres de ce seul corps, quoiqu’ils soient plusieurs, ne forment qu’un corps ; il en est de même de Christ. Car nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit, pour n’être qu’un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres ; et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit. Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais plusieurs. Si le pied disait : Parce que je ne suis pas la main, je ne suis pas du corps ; ne serait-il pas pourtant du corps ? Et si l’oreille disait : Parce que je ne suis pas l’œil, je ne suis pas du corps ; ne serait-elle pas pourtant du corps ? Si tout le corps était œil, où serait l’ouïe ? S’il était tout ouïe, où serait l’odorat ? Mais maintenant Dieu a disposé les membres, chacun d’eux dans le corps, comme il lui a plu. Que s’ils n’étaient tous qu’un seul membre, où serait le corps ? Mais maintenant il y a plusieurs membres, mais un seul corps. Et l’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi ; ni aussi la tête aux pieds : Je n’ai pas besoin de vous. Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent les plus faibles sont nécessaires ; et ceux que nous estimons les moins honorables dans le corps, sont ceux que nous entourons de plus d’honneur ; de sorte que ceux qui sont les moins honnêtes sont les plus honorés ; au lieu que ceux qui sont honnêtes n’en ont pas besoin. Mais Dieu a de telle sorte composé le corps qu’il a donné plus d’honneur à celui qui en manquait ; afin qu’il n’y ait point de division dans le corps, mais que les membres aient un même soin mutuel les uns des autres. Et si l’un des membres souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si l’un des membres est honoré, tous les membres en ont de la joie. Or vous êtes le corps de Christ, et ses membres, chacun en particulier. Et Dieu a établi dans l’Eglise, premièrement des apôtres, secondement des prophètes, en troisième lieu des docteurs ; ensuite des miracles, puis des dons de guérison, des secours, des administrations, des langues diverses. Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils docteurs ? Tous ont-ils le don des miracles ? Tous ont-ils les dons de guérison ? Tous parlent-ils des langues ? Tous interprètent-ils ? Mais désirez avec ardeur les dons les meilleurs ; et je vais vous montrer une voie la plus excellente.