Dans la même rubrique...

Méditation

Nous assistons ici à la première multiplication des pains. L’œuvre à laquelle nous sommes appelés, se situe toujours au-delà du possible matériellement parlant (famille, travail, difficulté d’église etc. Ou encore nourrir une foule.) C’est bien à cause de cela que nous sommes appelés à vivre et à agir " par la foi ". Folie pour ceux du dehors ! Quoi, vous espérez ? D’où viendront les moyens de réaliser ce à quoi vous rêvez ou de terminer ce que vous avez entrepris. On entend souvent dire aujourd’hui, c’est une tâche trop difficile de nos jours, de vivre à l’heure de l’Évangile, et c’est vrai. Mais est-ce une raison pour ne plus annoncé la bonne nouvelle de l’évangile ? N’oublions pas que nous sommes appelés, à réaliser l’impossible.

Jésus nous montre la voie, il n’a pas grand-chose matériellement à offrir à la foule. Il peut les nourrir d’espérance, en les enseignants, mais encore faut-il que leurs yeux, que tous leur sens s’ouvre à la dimension du royaume. Un prodige est alors nécessaire, et c’est avec quelques pain (sept plus exactement), et quelques petits poissons, que Jésus va donner à manger à quatre mille personnes. Par ce miracle Il va montrer à la foule que tout est possible pour Dieu. Seigneur augmente en nous la foi. Oui c’est par la foi en Dieu notre Père, que Jésus réalise, prodiges, guérisons, délivrances. Il a autorité sur les éléments déchainés, il redresse les boiteux, les sourds entendent, les aveugles voient etc. On pourrait continuer à énumérer toutes les œuvres de Jésus, il nous faudrait des bibliothèques, des banques de stockages informatiques infinies pour contenir les œuvres de Jésus dans nos vies et ce n’est pas terminé.

La foi nous dit Jésus nous fait déplacer des montagnes ; La foi transforme l’homme et ouvre son cœur aux réalités spirituelles. Mais il nous faut une foi qui croit véritablement que tout est possible à Dieu. Pour Jésus, nourrir toutes ses personnes d’un aliment solide (le pain), c’est leur redonner la force physique pour continuer l’aventure avec lui jusqu’au royaume. Il n’en reste pas moins que sans nourriture spirituelle, nous sombrons vite dans les abîmes du péché. Si notre corps a besoin de force, notre esprit a lui aussi besoin de nourriture pour s’affermir, par ce miracle, Jésus leur donne les deux car la véritable nourriture dont nous avons besoin c’est la Parole de DIEU, pain de vie essentiel à notre existence, et source de salut pour nos âmes. Ainsi, la connaissance de la Parole nous entraine à désirer le véritable pain de vie, Jésus Christ.

Amen.