Dans la même rubrique...

Meditation

Jésus interroge Simon Pierre sur la manière dont les impôts sont perçus : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, sur qui perçoivent-ils les taxes ou l’impôt ? Sur leurs fils, ou sur les autres personnes ? » Pierre lui répondit : « Sur les autres. » Les enseignements du Christ, nous invite à une société plus juste, ou les richesses sont mieux répartis. Car les hommes dans leur cupidité, leur orgueil, et l’égoïsme, se sont emparé des richesses que Dieu leur avait confié en gérance. Et c’est leur mauvaise gestion qui conduisit à plus d’impôts et à plus de difficultés pour ceux qui devaient s’en acquitter.

A la question des dirigeants religieux : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n’est-ce pas ? » Jésus dit à Pierre « Va jusqu’au lac, Jette l’hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour toi et pour moi. » Cette recommandation de Jésus, nous montre combien le Maître et respectueux des lois, car il est nul besoin pour les élus de Dieu d’être sujet de scandale. Mais nous pouvons aussi interpréter cela, comme une invitation à aider ceux qui sont les plus démunis, Jésus nous appelle au partage des richesses de ce monde reçues de Dieu. Pierre ne savait pas que son effort, serait récompensé. Un la prise du poisson qui est pour l’homme nourriture. Deux voilà que ce poisson, lui rapporte une pièce valant quatre drachmes. De quoi payer ses impôts et celui de Jésus. N’y-a-t-il pas dans cette aventure de Pierre une invitation du Christ à faire de même en direction de ceux qui souffrent de toute sorte d’indigence ? Pierre en effet, a fait l’effort de la pèche, mais Jésus ne lui avait-il pas dit, ce que cela lui rapporterait ?

Notre vie de chaque jour est remplie d’interventions de Dieu. Pourquoi ne pas les partager avec ceux qui ne le connaissent pas. Ce texte en ce jour ne parle peut-être pas d’amour mais il en est rempli car il est parole de Dieu. L’amour invite au partage, Pierre a partagé les quatre drachmes avec amour, en direction de l’amour. Jésus dans l’amour lui donna, ce qu’il ne possédait pas encore et l’invita au partage. Il en est de même pour chacun de nous en ce jour, Dieu nous donne ce que nous ne possédons pas encore, l’Amour et le Royaume. En nous invitant dès maintenant à le partager, à le répandre comme une bonne nouvelle à tous les hommes.

Amen.