Dans la même rubrique...

Meditation

Pour les contemporains de Jésus, voir et croire, n’étais pas très compliqué. Mais quand est-il pour chacun de nous aujourd’hui. La foi nous dit Jésus, déplace les montagnes, c’est pourquoi, nous devons sans faillir, croire que notre Seigneur à tout prévu, le salut nous est acquis, et le péché déjà vaincu. « Bienheureux ceux qui n’ont point vu et qui ont cru. » (Jn 20.29) La femme hémorroïsse, tout comme les gens de Génésareth voulait juste touchait la France de ses vêtements car de Jésus une forte grâce de guérison émanait.

Si physiquement aujourd’hui nous ne pouvons touché la frange du vêtement de Jésus, spirituellement par notre foi, il nous est possible de recevoir la guérison de tout nos maux. Jésus est vivant et par son Esprit il vit en nous, il nous est donc plus accessible aujourd’hui. Encore faut-il que nous ayons foi en Lui ! Celui qui s’approche de Jésus confiant en sa miséricorde, ne peut être déçu. Si nous le reconnaissons comme notre seul et unique sauveur, comme notre seul et unique Dieu, tout devient alors possible.

Les gens de Génésareth n’avaient peut-être pas vu en Lui le Messie, mais ils avaient reconnu en Jésus l’envoyé de Dieu qu’il était. Nous qui aujourd’hui croyons sans avoir vu, que Jésus est le Fils de Dieu, posons notre main sur notre cœur et rendons Lui grâce pour son agir, au quotidien dans notre vie. Que notre foi, nous donne accès en ce jour à tous les bienfaits de Dieu, et que sa présence vivante en nous, nous guérisse tous, de tous nos maux et surtout de l’incrédulité.

Amen.