Dans la même rubrique...

Meditation

À qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération ? Le Seigneur, nous interpelle en ce jour. Dans le cœur de bon nombre de chrétien, le nom de Jésus Christ disparait progressivement. Prenons-nous véritablement conscience du danger qui nous guette, en écartant Jésus de notre vie ? L’homme préfère les œuvres du monde, aux œuvres de Dieu. De plus l’homme préfère au Fils de Dieu de nos jours, les hommes et les femmes qui ont marqué notre temps par leur spiritualité au sein de nos communautés. Cela doit changer nous dit Jésus. L’homme doit, s’il veut obtenir le salut, créer entre Dieu et lui une relation véritable, et sincère. Il est vital que l’homme réexamine à la lumière du Saint Esprit, sa vie. Pour cela un repentir authentique est nécessaire. « Repentez-vous nous dit Jésus, car le Royaume de Dieu est proche. (Mt 4.17) Sans la repentance l’homme reste désespérément enfermé dans un mode charnel. « Si un homme ne nait de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu. » (Jn 3.3)

Le dessein de Dieu est que l’homme se dresse à ses côtés pour détruire les œuvres du Diable en ce monde. La gloire de Dieu, doit se manifester sur terre comme au ciel. Quand Jésus était physiquement présent, le Royaume avait rejoint notre monde. La puissance de Dieu s’exerçait sur terre comme au ciel. Aujourd’hui il en est de même, car Jésus est vivant et il vit au milieu de nous. C’est notre repentir insuffisant qui nous rend aveugles aux réalités du Royaume ici-bas. En nous invitant à méditer sur notre génération, Jésus nous invite à prendre conscience, de notre ignorance de la parole et du manque de mise en pratique de ses préceptes. Nous manquons aussi d’une véritable relation avec Dieu le Père. Une relation basée sur un véritable dialogue et une communication quotidienne. Être ajusté à Dieu et à Jésus par le Saint Esprit, c’est tout d’abord établir une relation véridique avec eux, apprendre à les connaître, à leur faire confiance et dans la foi croire qu’en Dieu, tout devient possible pour l’homme.

Seigneur, insuffle en nous le désir de ta parole, la soif de la mettre en pratique, le zèle pour la proclamer. Apprends-nous à devenir des disciples responsables, soucieux de notre relation avec toi. Que ton Esprit guide nos pas, dans la joie, l’amour et la paix sur le chemin du Royaume.

Amen.