Dans la même rubrique...

Matthieu 11.1‭-‬15

Matthieu 11.1‭-‬15

Lorsque Jésus eut achevé de donner ces instructions à ses douze disciples, il partit de là pour aller enseigner et prêcher dans les villes de la région. Jean-Baptiste, dans sa prison, entendit parler des œuvres du Christ. Alors il envoya quelques-uns de ses disciples demander à Jésus : « Es-tu le Messie qui doit venir ou devons-nous attendre quelqu’un d’autre ? » Jésus leur répondit : « Allez raconter à Jean ce que vous entendez et voyez : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts reviennent à la vie et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui qui n’abandonnera pas la foi en moi ! » Quand les disciples de Jean partirent, Jésus se mit à parler de Jean à la foule en disant : « Qu’êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ? Non ? Alors qu’êtes-vous allés voir ? un homme vêtu d’habits magnifiques ? Mais ceux qui portent des habits magnifiques se trouvent dans les palais des rois. Qu’êtes-vous donc allés voir ? un prophète ? Oui, vous dis-je, et même bien plus qu’un prophète. Car Jean est celui dont l’Écriture déclare : “Je vais envoyer mon messager devant toi, dit Dieu, pour t’ouvrir le chemin.” Je vous le déclare, c’est la vérité : parmi les humains, il n’a jamais existé personne de plus grand que Jean-Baptiste ; pourtant, celui qui est le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui. Depuis l’époque où Jean-Baptiste prêchait jusqu’à présent, le Royaume des cieux subit la violence et les violents cherchent à s’en emparer. Tous les prophètes et la loi de Moïse ont annoncé le Royaume, jusqu’à l’époque de Jean. Et si vous voulez bien l’admettre, Jean est cet Élie dont la venue a été annoncée. Écoutez bien, si vous avez des oreilles !