Dans la même rubrique...

Méditation

L’observance des préceptes, est une source d’abondance de vie, essentielle à notre relation avec Dieu et avec notre prochain. Le dialogue, la communication, et la proximité avec nos frères, montrent notre fidélité ou notre infidélité, aux préceptes de Dieu. La seule application du commandement de l’amour, même dans son imperfection, montre l’accomplissement des dix paroles de l’alliance en nous. L’amour accompagné de l’acte, témoigne en vérité de notre appartenance au Christ. N’a-t-il pas dit : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que tous vous reconnaîtront pour mes disciples. » (Jn 13.35)

Jean le Baptiste disait de Jésus : « Il vous baptisera dans le feu et dans l’Esprit Saint, » En accueillant Jésus, c’est l’Esprit que nous accueillons et il devient alors en nous, une source d’eau vive, un feu qui embrase et qui purifie jusqu’aux profondeurs de nos entrailles. « Car l’Éternel, ton Dieu est un feu dévorant, un Dieu jaloux. » (Dt 4.24) L’homme doit prendre conscience que le feu de la vie que Dieu veut mettre en lui, la présence vivante du Saint Esprit, lui est indispensable. Mais pour cela, il est nécessaire est même urgent que les hommes se convertissent et reviennent vers Dieu, pour que s’accomplisse en lui la venue du Royaume. Tout comme les disciples jadis, nous avons du mal à comprendre et nous ne pressons pas le pas. Il devient urgent que l’homme comprenne que sans Dieu rien n’est possible. (Jn15.5)

« Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi ! Comme dit l’Écriture : De son cœur couleront des fleuves d’eau vive. » En effet le cœur transpercé du Christ est une source d’eau vive, (le Saint Esprit) capable de nous désaltérer en vie éternelle. Le cœur du Christ est aussi un brasier purificateur et vivifiant, dans lequel l’homme puise l’assurance et la certitude du salut. C’est pour cela Jésus devait vivre la passion, et se donner dans un amour infini. Il devait porter en son corps les stigmates provoqués en sa chair, par chacun de nos péchés, et ensuite être crucifié, baptiser dans la mort pour que chacun de nous, nous puissions entrer dans la vie éternelle avec Lui, purifier par le sacrifice de la croix de tout péché.

Frères et sœurs bien-aimé ! En expirant sur la croix, Jésus à répandu sur le monde le souffle de la vie, le feu de son Esprit. En ce jour accueillons Le comme Maître et Seigneur, afin que coule en chacun de nous l’eau vive de la vie éternelle.

Amen.