Dans la même rubrique...

Meditation

Nous voyons ici une expression de la foi qui diffère, d’un individu à l’autre. Pour le notable c’est avec déférence qu’il s’approche de Jésus, pour lui exprimer sa confiance et sa foi ; « Ma fille est morte à l’instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. » La certitude que sa fille vivra, exprime chez cet homme une grande foi. Il ne doute pas dans son cœur, de la puissance de l’action de Dieu, en Jésus. Les nombreux miracles qu’il avait réalisés, lui avait été certainement raconté. La foi du notable est ferme, et elle ne peut conduire qu’à voir surgir de nouveau la vie.

Pour la femme souffrant d’hémorragie, il en sera autrement, sa petitesse, et la foule qui entourait Jésus l’impressionnait, de plus elle n’avait pas l’envergure du notable, homme respecter de tous, et certainement très influent. Aussi dans l’élan de sa foi, elle s’approcha de Jésus discrètement en se disant : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. » Pour elle, Jésus était grâce absolu, et tout ce qu’il portait était imprégné de cette grâce. Aussi, c’est sans hésitation aucune qu’elle touchera son vêtement, pour obtenir sa guérison. Son acte de foi, trouva plaisir dans le cœur de Jésus qui lui dit : « Confiance, ma fille ! Ta foi t’a sauvée. »

Deux actes de foi qui ne laisse pas insensible notre Seigneur, et qui nous fait prendre conscience de l’amour inconditionnel de Dieu pour chacun de nous. La foi et les résultats qui en découlent, nous montre la satisfaction qu’en retire le cœur de notre Seigneur, et combien répondre aux besoins de chacun de nous est pour lui une nourriture. La jeune fille morte nous montre l’état de toutes les nations qui ont rejeté Jésus ; le notable, lui, représente tous les croyants qui au milieu des peuples intercèdent pour qu’ils aient la vie. La femme, elle, elle représente tous ceux qui individuellement s’approche de Jésus, sentant la gravité du mal qui les accable, et qui plus que tout, veut en guérir.

Seigneur, voit la faiblesse de notre foi et fortifie là.

Amen.