Dans la même rubrique...

Méditation

Ceux qui gravitaient autour de Jésus, croyaient que le Royaume allait véritablement surgir au milieu d’eux, comme par enchantement. Jésus va donc les aider à comprendre que ce n’est pas ainsi qu’il faut concevoir, la bonne nouvelle de la vie en Dieu. Aussi pour bien le démontrer, il va leur raconter une parabole qui va les renvoyé chacun à leur responsabilité envers le Seigneur, de ce qu’ils auront reçu, ici-bas. Nous ne sommes pas appelés à rester oisif, nous sommes invités à participer de manière active à la moisson. Jésus l’a dit : « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. » La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. » (Mt 9.37-38)

« Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous. » Le roi attendu, ne semble pas faire l’unanimité. Aussi par son récit Jésus va démontrer aux chefs des prêtres et aux dirigeants d’Israël, leur culpabilité à l’égard de ce roi. Est-il nécessaire que le Seigneur nous rappelle à nous aussi, combien sa présence au milieu de nous n’est pas toujours souhaité ? Prenons garde, que les plus importants des talents, qui nous ont été donné, l’amour, le pardon, et bien d’autres encore, ne nous échappe. N’oublions pas que le Seigneur a dit : « le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » (Mt 25.30)

Si nous avons eu part à ses souffrances et à son rejet ici-bas, et si nous nous soumettons à son autorité pendant que les hommes la méconnaissent, nous partagerons sa joie et son autorité dans le Royaume. Seigneur apprends-nous à faire ta volonté !

Amen.