Dans la même rubrique...

Meditation

L’Esprit Saint n’est pas un esprit de mort, mais un Esprit de vie, d’espérance, de paix, d’amour et de joie. Et celui qui l’accueille, devient avec le Christ source de miséricorde et d’amour. Celui qui le reçoit, reçoit la vie en abondance. L’Evangile de ce jour nous le montre, la mort rencontre la vie, la désespérance rencontre l’espérance, la tristesse rencontre la joie, la maladie rencontre la guérison, la douleur rencontre l’apaisement. Cette pauvre veuve venait de perdre le seul être cher qui lui restait. La vie n’avait plus de sens, de plus une veuve sans ressource, et sans aide, ne pouvait survivre en Israël. Le Seigneur fut saisi de pitié pour elle, et lui dit : « Ne pleure pas. » Mais comment ne pas pleurer devant la disparition de ceux que notre cœur chéri ? Comment ne pas ressentir de sentiment d’injustice quand la mort frappe nos enfants ?

Jésus, connait la douleur de cette femme. Tout au fond de lui, sa passion et sa mort est présente, mais il sait que Dieu est assez grand pour le ressusciter et lui rendre la vie. En demandant aux hommes qui portaient la civière de s’arrêter, Jésus stoppait en réalité la mort. « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. » En ordonnant au jeune homme de se lever, Jésus montre à l’humanité tout entière qu’il est la vie. Il nous montre aussi que la veuve et l’orphelin sont protégés, « C’est Dieu qui rend justice à la veuve et à l’orphelin et Il aime l’étranger » (Dt 10.18)

Dieu redonne la vie à cette pauvre mère, montrant ainsi l’étendu de sa miséricorde et de son amour pour l’homme. Dieu est le Père de l’orphelin, le défenseur des veuves : « vous ne maltraiterez aucune veuve ni aucun orphelin. Si tu le maltraites et qu’il crie vers moi, j’écouterai son cri. » (Ex.22.21-22) Par Jésus Dieu vient ainsi nous révéler la filiation reçue de lui par grâce, il nous révèle l’attention particulière qu’il porte à chacun de nous. En Jésus et par Jésus il fait de chacun nous des membres à part entière de la sainte famille, qui est Père, Fils et Saint Esprit. Et l’église humaine que nous formons n’est rien d’autre que le corps du Christ. Et c’est uniquement dans l’unité, la fraternité et l’amour que nous montrerons sa présence en nous et au milieu de nous.

Que le Christ en ce jour, soit en chacun de nous espérance, amour et paix pour tous ceux qui le cherche. Afin que l’église humaine que nous sommes rayonne de la gloire de Dieu, pour le salut de toute l’humanité.

Amen.