Dans la même rubrique...

Méditation

« Priez pour ne pas entrer en tentation. » En effet la prière du cœur faite dans la persévérance, et la confiance en Dieu, éloigne de nous le désir de fauter contre Dieu. Jésus lui-même, fut tenté à mainte reprise par Satan. Et s’il ne s’est pas laissé corrompre, ce n’est pas parce qu’il était Dieu et que psychologiquement ou intellectuellement il était plus fort, mais tout simplement parce qu’il aimait son Père plus que toute chose en ce monde. « Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. »

Jésus connut la faiblesse humaine, de la même manière que chacun de nous. Mais à contrario de chacun de nous, il ne succomba point à la tentation. « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui se fasse. » Il est important, si nous voulons échapper au péché que provoque la tentation, de prier, de veiller et de jeûner. Plus notre prière sera fervente, constante et fidèle, plus nous serons comblé des richesses de l’amour de Dieu.

L’amour, le respect et l’obéissance que Jésus éprouvait, à l’égard du Père, lui donnait capacité à lutter contre les méfaits de la tentation. Uni au Père dans un cœur à cœur quotidien, il puisait en lui force et courage, paix et joie, persévérance et constance, en cela il faisait la volonté de Dieu. C’est ainsi que Jésus combattit avec succès la dualité qui l’habitait, unissant l’homme et le divin qu’il était. Ajustait à Dieu le Père, il devint vainqueur des ténèbres, du péché et de la mort, pour le salut de tous les hommes.

« Pourquoi dormez-vous ? Levez-vous et priez, afin que vous n’entriez pas en tentation. » Unissons-nous à lui, combattons nous aussi cette dualité qui nous habite et qui nous fait chuter devant les tentations de ce monde. Pour qu’au jour fixé de toute éternité par le Père, nous puissions nous réjouir avec Jésus dans sa gloire, pour les siècles des siècles.

Amen.