Dans la même rubrique...

Meditation

« Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Précieux encouragement pour celui en qui habite un véritable désir de connaître le Seigneur ! Jésus connaît les cœurs qui le désir véritablement, et c’est pour répondre à ce désir qu’il est venu dans le monde. Tout comme Zachée, l’homme ne pense pas vraiment que Dieu puisse véritablement s’intéressait à lui ; aussi il ne s’attend pas à le recevoir chez lui. Jésus en désirant voir Zachée, montre que c’est Dieu qui prend l’initiative de la rencontre avec les hommes. Ce n’est pas l’homme qui vient à Dieu, mais Dieu qui vient à l’homme. Bien que la curiosité de Zachée soit satisfaite en voyant Jésus, nous voyons en Jésus que Dieu lui, ne cherche pas seulement à voir l’homme. Il veut que l’homme lui devienne intime, il souhaite faire de lui un véritable héritier de son Royaume. Il désire que l’homme soit sauvé, car l’homme émeut ses entrailles de Dieu. « Éphraïm est-il donc pour moi un fils chéri, Un enfant qui fait mes délices ? Car plus je parle de lui, plus encore son souvenir est en moi ; Aussi mes entrailles sont émues en sa faveur : J’aurai pitié de lui, dit l’Éternel. » (Jr 31.20)

En voyant Jésus entrer chez Zachée, ceux qui l’accompagnaient récriminais contre Lui, jugeant son attitude inconvenable. Pour les scribes et les pharisiens et même pour ceux qui le suivaient, Zachée était un pécheur, un publicain, indigne qu’on entre sous son toit. Mais Dieu ne fait pas acception des hommes, il est miséricorde pour tous, et même pour le plus vil des assassins. Où Jésus aurait-il pu entrer dans ce monde, sans se trouver chez un pécheur ? Paul le dit dans sa lettre aux romains : « Tous ont péchés et sont privés de la gloire de Dieu. » (Ro 3.23) L’attention que Jésus porta à Zachée, l’entraina à se repentir du bien mal acquis. « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors que les érudits et les spirituels rejetaient le Messie, les hommes et les femmes de mauvaises vies l’accueillaient, et transformait par la grâce ils changeaient de vie.

Frères et sœurs bien-aimés, Jésus s’invite chez nous aujourd’hui, sommes-nous prêts à le recevoir comme nous sommes ? Laisserons-nous sa grâce nous transformer, afin d’entendre ce message tout simple, d’une espérance nouvelle ? « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Amen.