Dans la même rubrique...

Méditation

Le Seigneur, nous invites en ce jour, à la vigilance et à l’humilité spirituelle. Car trop nombreux, sont les chrétiens, qui à cause du temps donné au service de l’église, se croient juste et méprisent leurs frères. Trop nombreux encore, sont ceux qui croient que par leurs œuvres ils hériteront du Royaume des cieux. « Tout ce que vous aurez fait au plus petit d’entre les miens c’est à moi que vous l’aurez fait, nous dit Jésus. » (Mt 25.40) Le bien, comme le mal, tout ce que nous aurons fait, pour ou contre nos frères, c’est à Jésus que nous l’aurons fait.

Comparer notre vie à la vie peu priante de nos frères, en y voyant en eux que les aspects négatifs de leur vie, c’est péché contre Dieu et contre nos frères. L’écriture nous dit : « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. » Dans une de ses paraboles, Jésus est on ne peut plus clair : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? » (Mt 7.3) Le Christ ne nous de-mande pas, d’ajuster la vie de nos frères à la sienne, lui seul à le pouvoir de réaliser le miracle de la conversion de l’homme.

Nous sommes invités par Jésus, à nous débarrasser de toute fausse humilité, des attitudes un peu trop con-descendantes et hypocrites. Jésus nous invite à être de vrais témoins de son agir en nous, par la compassion et la miséricorde et il le dit : « Si vous saviez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n’auriez pas condamné des innocents. » (Mt 12.7) Aimer Dieu et aimer son prochain, est l’ultime commandement. C’est en cela que nous posons de véritables actes d’amour. « Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (Mc 2.17)

En ce jour, reconnaissons devant Dieu que nous sommes pécheurs, et que sans son amour nous ne pourrions pas être sauvés. Abaissons-nous devant lui pour qu’au jour de son retour, élevé avec lui dans la gloire de Dieu, nous puissions y vivre pour l’éternité.

Amen.