Dans la même rubrique...

Méditation

Alors que l’évangile nous dit : Que Jésus est venu pour les pécheurs et les malades, nombreux encore, sont ceux qui tentent de nous faire croire que seul les justes, les parfaits, et le clergé seront agréer, et accepter par notre Seigneur. A croire qu’ils ne volent pas, que Dieu depuis des millénaires, n’a pas cessé de multiplier sa grâce et d’accorder sa miséricorde et sa tendresse aux pécheurs, aux gens de mauvaises vies, aux plus pauvres et aux plus démunis. La vie de son unique Fils donné à la croix, ne cesse de nous montrer le grand amour du Père éternel pour tous les hommes. Quelqu’un a-t-il donné sa vie pour vous ? A-t-il donné la vie de son premier né pour vous sauver ? Personne n’a donné la vie de son fils unique ou donné sa propre vie pour chacun de nous. Dieu le Père Lui l’a fait, il à donner la vie de son unique Fils pour que nous ayons en nous, par son fils la vie éternelle. Jésus lui-même à accepter par amour pour nous, de donner sa vie. Il a accepté le sacrifice de la croix pour que le salut, nous soit accessible. Quoi de plus naturel que nous lui donnions notre vie aujourd’hui !

Il invite tous les fils prodigue que nous sommes à retrouver le chemin de la maison du Père de toutes miséricordes. Il nous tend ses bras de tendresse et nous invite à retrouver les chemins qui mènent au Royaume. Jésus sait, qu’en chacun de nous sommeil un fils prodigue. Il sait aussi, que souvent nous réclamons à Dieu notre Père un héritage qui ne nous est pas dû, pour lequel nous n’avons pas sué, ni lutter jusqu’au sang. Il nous faut donc prendre conscience que rien ne nous est dû en ce monde, et que tout est grâce parfaite de Dieu pour l’homme. C’est gratuitement, par amour que le Père nous donne tout ce dont nous avons besoin. N’oublions pas que la bonté, la compassion et l’amour de Jésus sont sans limite pour nous, c’est pourquoi à la croix il prononça ses mots : « Père pardonne leur ils ne savent pas ce qu’ils font. » Une phrase, qui allait changer et transformé la vie de bon nombre d’hommes, qui sans perdre un instant se mirent à le suivre, guidé par la toute-puissance du Saint Esprit.

Comme le fils prodigue, nous sommes invités à nous repentir et à revenir à Dieu de tout notre cœur. Mais cela n’est pas toujours sans conséquence, les erreurs du passé ont bien du mal à s’estomper. Les reproches de ceux qui sont restés fidèles, montre bien qu’en ce monde nul n’est irréprochable. « Tous ont péchés nous dit Paul, et sont privés de la gloire de Dieu. » Tous ce que nous recevons du Père de toute miséricorde, ne sont dictés que par son amour, et il nous les donne gratuitement. Afin que les justes, se réjouissent avec les in-justes de ce que le Royaume leur soit donné par grâce et non par un mérite.

En ce jour réjouissons-nous de savoir que notre salut ne vient pas de nos injustices, ni d’une quelconque justice de notre part. Mais bien de celui qui est la miséricorde, et l’amour absolue, Jésus le Christ notre Seigneur.

Amen.