Dans la même rubrique...

Méditation

« Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? » Jésus répond à l’homme, en l’invitant à passer par la porte étroite du salut, qui est la mise en pratique des préceptes de Dieu. « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas. » La porte qui mène au Royaume c’est Jésus, l’étroitesse, les préceptes qu’il nous enseigne. Aucune autre porte que Lui, en dehors du Christ point de salut pour l’homme.

Entrer dans les lieux de culte, assister aux divers temps de prière, aux eucharisties et autres sacrements ne suffissent pas nous dit Jésus. La participation du chrétien à l’édification du Royaume de Dieu, doit être active. Le Christ nous appelle à être avec lui, des acteurs du salut des hommes. Nous aurons beau dire ; « Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.’ Il nous répondra : ’Je ne sais pas d’où vous êtes. »

Le salut de chacun de nous, commence par notre propre conversion, par le changement de notre cœur face au désir de Dieu, de voir nos vies se transformer. Mettre en pratique le commandement de l’amour, d’abord l’amour pour Dieu et l’amour du prochain ouvre en nous les portes du Royaume. Rejeter le péché et tout ce qui conduit au péché, ouvre les portes de notre cœur à la présence de Dieu. L’homme devient alors temple de l’Esprit, demeure de Dieu. Il peut prendre place avec ceux qui viennent de l’orient et de l’occident, ceux qui viennent du nord et du midi, au festin des noces de l’Agneau, dans le Royaume de Dieu.

Nous sommes peut-être les premiers sur les bancs de nos églises, mais serons-nous les premiers à hériter du Royaume ? Cela est moins certain ! En ce jour où tu nous appelles à la conversion, en ce jour où tu nous rap-pelles que le salut c’est aussi désirer ta présence et ton agir avec force dans notre vie. Viens par ton Esprit Seigneur, nous guider, fortifier notre foi, affermir notre volonté. Devant les assauts répétés de nos iniquités donne-nous la force de lutter pour que triomphe en nous la vie du ressuscité. Pour que triomphe en nous le Royaume de Dieu.

Amen.