Dans la même rubrique...

Méditation

« Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » La réponse de Jésus fut immédiate, et sans ambiguïté. « Je le veux, sois purifié. » Aucune allusion aux péchés, aucun reproche, juste sa miséricorde. N’a-t-il pas dit : « Je suis venu pour les pécheurs et les malades, et non pour les justes et les biens portants ? » (Mc 2.17) Certains biens pensants ont catégorifier le péché, selon l’acte. Certains sont mortels, d’autres véniels. Bien sûr il y a le péché originel, et ensuite le péché effectif qui selon certaines communautés est mortel, ou véniel ou encore, comme certains aiment à le dire, un péché mignon. Ne vous y trompez pas, Tous les péchés frères et sœurs sont mortels, et nous conduisent à la mort spirituelle. C’est pourquoi voyant la faiblesse des hommes, Dieu envoie son Fils, afin que tous les hommes soient sauvés.

L’homme a-t-il le pouvoir de se purifier seul ? Bien sûr que non ! Est-ce parce qu’il se prosterna que Jésus, lui montre l’immensité de sa miséricorde ? Non ! Cet homme va faire montre d’une grande foi, une foi ne laisse pas Jésus indifférent. « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » C’est-à-dire si ta volonté est de me voir guéri, alors je serai guéri. Son espérance bien sûr, était que Dieu le guérisse. Mais il était certain que Jésus pouvait le faire, sa foi en Dieu, l’avait éclairé sur la Messianité de Jésus.

Frères bien-aimés, ce Jésus qui jadis à guérit ce lépreux est toujours vivant. Il n’est plus besoin pour Lui de nous montrer l’étendu de sa miséricorde. Ne l’a-t-il pas exposé à la croix pour la terre entière ? En ce jour quel que soit ta lèpre, croit que Jésus Christ peut te purifier, et cela t’adviendra.

Amen.