Dans la même rubrique...

Méditation

Jésus nous enseigne ici à ne pas nous attacher à ce qui est terrestre, ses pierres si belles soient elles sont appelés à disparaitre. Le temple de Jérusalem, qui fut pour un temps donné la demeure de Dieu parmi les hommes, sera détruit. Oui Dieu s’est trouvé une demeure une autre demeure le cœur de l’homme. « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Cor 3.16) Dieu qui est un être vivant, ne pouvait indéfiniment vivre dans un temple de pierre. Il a besoin d’une structure humaine, d’un habitacle corporel, pour agir entant que vivant. Et c’est en chacun de nous que Dieu a choisi de vivre et de s’exprimer, pour que l’homme reçoive le bonheur et la vie promis par Lui.

En faisant de nous son temple, Dieu nous montre la grandeur de son amour pour l’homme, objet de sa complaisance. Et c’est le sacrifice de Jésus à la croix qui nous octroi la grâce d’être le temple de la présence de Dieu, temple du Saint Esprit. Dieu l’avait annoncé par la bouche d’Ézéchiel : « Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. » (Ez 36.27) Dieu a depuis bien longtemps accordé sa confiance à l’homme malgré sa nature rebelle, mais l’homme n’a pas su faire confiance à Dieu. Trompé par sa volonté, ses désirs impurs, son orgueil, et son insuffisance, sa soif de pouvoir, l’homme a rejeté Dieu et ses préceptes qui sont abondance de vie et de bonheur. Il a préféré les richesses éphémères de ce monde, aux richesses éternelles du Royaume.

« Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes. » (1 Cor 3.17) Dieu nous invite à ne plus agir, à l’encontre de ses recommandations. Le bonheur et la vie de l’homme en dépend. Car ses dans la foi et l’application de ses préceptes, que l’homme héritera du Royaume de Dieu. N’oublions pas que c’est : « En l’homme que tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. » (Ep 2.21)

Amen.