Dans la même rubrique...

Méditation

« Bon maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Afin d’aider l’homme avec justice, Jésus commence par l’enseigner. « Personne n’est bon, sinon Dieu seul. » Il lui rappelle, que l’observance des commandements va le conduire à la vie éternelle. Mais l’homme lui répond : « Maître, j’ai observé tous ces commandements depuis ma jeunesse. » Jésus voyant son attachement aux choses de ce monde, lui propose alors un choix radical : « Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. » Il est difficile pour l’homme, d’abandonner son confort, et les privilèges de cette vie.

« Posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l’aimer. » Devant la tristesse de l’homme, Jésus ne put que ressentir un sentiment de compassion. L’homme chéri les choses éphémères de ce monde, il les préfère aux richesses du Royaume, et s’éloigne de ce qui est impérissable, la vie éternelle. Les grandes richesses de cet homme, le retenait prisonnier de ce monde. Ce n’est pas Dieu qui lui ferme l’accès du Royaume, c’est lui qui refuse d’y entrer en chérissant ses biens terrestres. Jésus, nous invite à méditer en ce jour sur tout ce qui nous retient en ce monde. Le Royaume est déjà là nous dit Jésus. Il est au milieu de vous ! Jésus nous enseigne comment y accéder, mais sommes-nous prêt à tout laisser pour le suivre ?

Nos lieux de cultes, sont remplit de fidèles qui espère accéder à la vie éternelle. Mais peux sont prêts à laisser leur fortune et les commodités de leur vie pour suivre Jésus. Ne croyez pas que seuls les prêtres, les pasteurs, les diacres, et quelques laïcs, ont été choisis pour être témoins de la bonne nouvelle. Tous les hommes sont appelés par Dieu, pour être témoins de la vérité et recevoir en héritage la vie éternelle. Jésus nous met en garde, il nous appelle à la vigilance : Les richesses de monde est un obstacle au salut des hommes. « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » Jésus ne parle pas que de richesse financière, et matérielle. Toutes richesses, qu’elles soient financières, matérielles, culturelles, savoir, intelligence, passions, etc. Peuvent-être un obstacle au salut de l’homme.

Pierre, qui a tout quitté pour suivre Jésus l’interroge : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. » Jésus lui déclare : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »

Offrons au Seigneur en ce jour, tout ce qui nous retient dans ce monde. Tout ce qui nous empêche, de nous mettre à sa suite. Demandons-lui de nous enseigner les vraies valeurs, celle qui ouvrent les portes du Royaume, et de la vie dans l’éternité de Dieu notre Père.

Amen.