Dans la même rubrique...

Méditation

« N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. » Située à l’angle de deux murs d’un bâtiment, cette pierre est cruciale pour la solidité du bâtiment. De même notre foi en Dieu et l’espérance du salut, s’écroule sans Jésus Christ. Le fermage que Dieu à confier à chacun de nous, nous engage à produire par notre vie du bon fruit. Mais ce fruit est souvent tinté d’échec à cause de notre égoïsme et de notre orgueil. Cette vie que Dieu nous a donnée, ne peut nous appartenir que si nous la mettons au service du bien, au service de l’amour du prochain. Le fermage c’est ce temps qui nous est donné, pour que les vignes que nous sommes, produisent des fruits divins, tel que bonté, amour paix espérance etc.

Celui qui sonde les cœurs et les reins, nous donne ce temps de fermage, ce temps de purification, comme fruit de rédemption pour l’homme. En bon vigneron qu’il est, Dieu émonde chaque vigne que nous sommes afin que nous portions du bon fruit. Aussi, demandons-lui-en ce jour de nous aider à rejeter l’ennemi, l’assassin de l’héritier, le péché fruit de notre chair. N’oublions pas que la chair est non seulement l’ennemi de l’homme mais aussi de Dieu.

Père saint, que par la puissance de son Esprit, nous puissions briser les chaines, qui nous retiennent et nous privent des réalités du Royaume. Permet que par ta grâce nous produisions du bon fruit, source de vie éternelle, et témoignage de ta présence en nous, témoignage de la Pâques nouvelle et éternelle.

Amen.