Dans la même rubrique...

Méditation

En prévision de son départ qui se fait proche, par cette parabole, Jésus donne aux disciples une image du Royaume, dont la progression deviendra constante en leur cœur. Il l’évoque par une chose toute petite un grain de moutarde. Il est vrai que le grain de moutarde est de toutes les semences la plus petite, mais quand elle a pris sa croissance, elle devient comme une plante capable de servir de refuge aux oiseaux. Tout comme le levain fait lever la pâte, la foi permet à l’homme de croitre dans l’assurance de la présence de Dieu, et de son agir en ce monde. Pour Paul, la foi, c’est espérer ce que nous ne voyons pas, tout en l’attendant dans la persévérance. Le Psalmiste nous dit, qu’ici-bas nous semons dans les larmes, mais que nous moissonnerons dans la joie. (Ps 126.5) En effet pour mieux comprendre la présence du règne de Dieu, qui ne l’oublions pas est déjà là ; Il nous faut tout d’abord cultiver notre relation avec Dieu, dans la foi. Pour que notre salut soit bien plus qu’une espérance, il nous faut avoir la même proximité avec Dieu, qu’avait Jésus.

Si pour faire lever la pâte, il est nécessaire de mélanger du levain à la farine. De même pour reconstruire notre relation avec Dieu, il nous est nécessaire de faire grandir notre foi en lui. Si par un seul homme, Adam, le péché a rompu notre relation avec Dieu. C’est donc aussi par seul homme, Jésus, que la vie de nous tous fut racheté. Et c’est en donnant sa vie à la croix pour le rachat de nos fautes, que Jésus, à rétablit notre relation et notre proximité avec Dieu. Le péché en entrant dans le monde, à corrompu tous les hommes. Dans sa lettre aux Romains, Paul dit : « Tous ont péché et sont privé de la gloire de Dieu. » (Ro 3.23) Et c’est en Jésus et par Jésus seul, que nous avons accès auprès de Dieu notre Père. Aussi pour hériter du Royaume, nous devons faire grandir cette relation par la foi. Ce ne sont pas nos sacrifices, nos jeûnes, nos actes et nos œuvres, qui nous conduiront au salut, même s’ils y contribuent. (Ps 40.6) C’est notre foi en Dieu, notre amour pour Lui et pour notre prochain, qui nous donne accès au Royaume.

En ce jour, implorons notre Seigneur. Prions-le, de faire grandir notre foi. Alors nous espèrerons au-delà de toute espérance, et nous persévèrerons car la certitude du Royaume par la foi est déjà en nous. Elle est, source d’abondance de vie dans la gloire de Dieu notre Père.

Amen.