Dans la même rubrique...

Méditation

La doctrine légale, sous lequel les Juifs voulaient absolument demeurer, ne pouvait convenir au misérable état dans lequel l’homme était tombé. Pour pouvoir accuser Jésus, les docteurs de la loi lui demande s’il est permis de guérir le jour du sabbat. Ne tenant pas compte eux même du sabbat, concernant la sauvegarde de leur bétail, ils voulaient confondre Jésus devant le peuple afin de discréditer ses actions au bénéfice du peuple. La qualité de l’amour, que nous dispensons aux autres, est important aux yeux de Dieu. Il ne nous demande pas seulement d’accueillir l’amour des autres, il nous exhorte au don total de notre vie pour les autres. « Malheureux ceux, qui, du fond de leur lit, méditent le crime, élaborent le mal ! » (Michée 2.1)

Les serviteurs choisis, doivent être à l’image et à la ressemblance du Fils de Dieu, doux et humble de cœur ! Ils ont pour devoir la mise en pratique des préceptes de Dieu, et l’obéissance à son Jésus en toute circonstance. Quand l’homme invente une machine, écrit un livre, peint un paysage, écrit une symphonie, etc. Il exprime la créativité reçue de Dieu, il est l’image et la ressemblance de Dieu. A chaque fois que l’homme raisonne, choisi, exprime sa volonté, sa capacité à aimer, à établir la paix, la communication et le dialogue, il exprime l’intelligence, mais aussi l’image et la ressemblance à Dieu. Tout cela, le Christ nous l’enseigne par les prodiges, les signes, et les miracles, œuvres du Père en direction des hommes, par Jésus-Christ.

En nous choisissant, le Père nous établis, et nous affermis, en son Bien-Aimé, dans la puissance de l’Esprit, pour une mission impossible : « Ce n’est pas vous, qui m’avez choisi ; mais c’est moi qui vous ai choisis et vous ai établis pour que vous alliez et portiez du fruit et que votre fruit demeure, afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. » Par lui l’impossible, devient possible.

Amen.