Dans la même rubrique...

Méditation

A la naissance de Jésus, les anges chantaient : « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée ! » Cette phrase semble être contradictoire avec ce que nous dit Jésus en ce jour. Pourtant, nous ne devons y voir aucune contradiction. A la naissance de Jésus il est vrai, Dieu fait la paix avec les hommes, mais il instaure aucunement la entre les hommes. Les hommes en rejetant Jésus ont refusé, la paix que Dieu voulait instaurer, une paix qui ne concernait pas seulement notre relation avec Dieu, mais aussi avec les hommes. En effet nombreux sont ceux qui s’élève contre les disciples de Jésus, cela arrive même au sein de nos familles, des hommes et des femmes sont devenus martyre au motif de leur appartenance à Jésus.

Le Seigneur nous enseigne à ne pas renier la vérité pour éviter toute guerre qui peut avoir lieu, même dans nos familles. Si, pour ne pas avoir à souffrir l’opprobre, nous préférons plaire à ceux qui nous sont proche, que de plaire au Seigneur, alors nous ne sommes pas digne de lui, nous dit Jésus. Nous sommes invités à prendre sa croix, si nous voulons le suivre, c’est-à-dire appliquer la mort à tout ce que notre chair peut aimer, si ce qu’elle aime tient une place qui appartient à Christ et nous empêche de lui obéir, il nous faut nous en séparer. Il nous faut renoncer à tout ce qu’il y a de plus intime, même au sein de notre famille, Même notre propre vie ; car si l’on aime son existence ici-bas plus que le Seigneur, on la perdra ; mais si, pour l’amour de Jésus on la perd, c’est-à-dire en ne cherchant pas sa propre satisfaction, on la gagnera, et cela pour l’éternité.

« Qui veut garder sa vie pour soi la perdra ; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera. » Cette phrase apparait de nos jours comme utopique pour notre génération, et celle à venir. Quand nous regardons les nations, les grands de ce monde qui se partagent les richesses, asservissent les peuples, affament des populations entières uniquement par soif de pouvoir. Comment renoncer à soi-même, pour suivre un Dieu qui prône l’amour, la fraternité, et la justice au milieu d’un monde injuste, égocentrique, orgueilleux, refusant toute présence de Dieu et son plan de salut pour l’humanité ? Frères, comprendre pourquoi le Christ nous demande cela, est vitale à l’épanouissement de notre vie quotidienne et spirituelle. Notre ignorance des écritures saintes et la pauvreté des enseignements reçus jusqu’à ce jour, nous ont souvent privés de connaissances essentielles à notre salut et à celui de tous les hommes. Le don de la vie de Jésus, à la croix, ouvre de manière définitive à tous ceux qui croient en lui, les portes de la vie éternelle.

Amen.