Dans la même rubrique...

Méditation

Les disciples étaient perdus, le langage de Jésus leur échappait totalement. « « Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira. Vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. » De quoi leur parle le Maître, ils ne le comprennent pas vraiment, l’aide du Saint Esprit leur serait véritablement secourable. En effet Jésus parle de son imminent départ, et de la peine que les disciples allaient ressentir, du désarroi et de la désespérance qui allaient tous les frappés, car même dans leurs pensées les plus folles, ils n’ont pas imaginé le scénario catastrophe qui allait survenir.

Quand nous regardons notre siècle présent, et bien que l’Esprit nous ait été donné, l’homme chrétien vit dans une plus grande désespérance aujourd’hui, alors que Christ est vivant, et que nous savons tous qu’il a tenu ses promesses. Mais c’est dans les moments difficiles que nous vivons, que nous expérimentons l’œuvre de la foi dans nos vies. Si bon nombre se tourne vers Jésus, pour implorer son agir, peut croit véritablement en son agir. Pourtant ce que jadis Jésus disait aux disciples et tout autant d’actualité aujourd’hui. « Vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. » Après avoir été frappé par le Covid, je peux exprimer ma joie d’être à nouveau en bonne santé. Et ce passage de l’évangile de gens me montre combien la parole de Dieu est d’actualité, dans notre quotidien.

J’ai été en effet dans la peine de la maladie, difficulté à respirer, le doute cherchant à m’assaillir, mais la parole de Dieu efficace et à double tranchant, m’a convaincu que notre Seigneur triomphera toujours pour la gloire de son nom. Comprenez ma fierté à servir ce Dieu d’amour, qui n’a jamais failli à sa parole, et qui en tout temps, agit pour le bien de tous ses enfants. A ceux qui sont dans la peine aujourd’hui, réjouissez-vous. Notre combat prend fin, car celui qui combat à nos côtés à déjà gagner à la croix tous les combats de ses frères et sœurs. C’est pourquoi Il nous dit en ce jour : « votre joie, personne ne vous l’enlèvera. »

Amen.