Dans la même rubrique...

Méditation

Jésus nous enseigne à rester vigilant dans l’attente du royaume à venir, et des temps difficiles qui le précéderont, nous ne devront pas rechercher satisfaction dans les choses de ce monde, et encore moins être préoccuper par les soucis de la vie, cela nuirait à notre vigilance qui doit être de tout instant et nous détournerait de notre espérance en Lui. Ses recommandations ne concernent plus les disciples de jadis, mais nous qui sommes devenus par la grâce de Dieu disciples de Jésus.

Ceux qui ont le privilège de connaître Jésus, et de l’attendre ont à vivre séparés du monde et de tout ce qui peut détourner leur cœur de cette attente. Notre conduite doit être gouvernée par l’espérance d’être, d’un instant à l’autre, heureux de notre rencontre avec le Seigneur. Puisque sa venue délivre des jugements qui atteindront ce monde, ne pratiquons pas les choses qui attirent des sentences malheureuses. C’est ainsi que, par notre conduite, nous qui sommes disciples et tous les croyants, seront estimés « dignes d’échapper » aux jugements et « de se tenir devant le Fils de l’homme ».

Nous devons nous reposer sur le salut promis que nous possédons par la foi en Jésus Christ. Nous savons qu’il ne dépend pas de nos œuvres, aussi préoccupons nous de comment nous marchons vers le Royaume. Car il est le seul moyen de prouver que nous sommes véritablement enfants de Dieu, et par la même nous témoignons au Seigneur la reconnaissance que nous lui devons. Notre vie ne peut trouver sa satisfaction dans les choses du monde, nous sommes appelé à vivre en Dieu et pour Dieu. Ne déshonorons pas Dieu par une conduite mauvaise, attachons-nous à lui plaire, afin de vivre un jour dans sa gloire.

Amen.