Dans la même rubrique...

Méditation

Aujourd’hui que Jésus est présent en tout temps et en toutes circonstances, peux nombreux sont ceux qui se tourne vers lui quand tout va bien. Le monde et ses propositions ont finis par détournés les peuples de ce qui est essentiel à leur vie, à leur devenir, Jésus-Christ. Jadis, alors que Jésus ne pouvait être partout à la fois, dès qu’on savait ou il été, tous accourraient avec leurs malades. Aujourd’hui tous se lamentent, et l’accusent des tourments qui les frappent. Dieu nous met à l’épreuve dise certains, pour d’autres Dieu nous a oublié.

Frères bien-aimés ! « Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite ? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point. » (Is 49.15) Dieu n’oublie aucun de ses enfants, tous ont du prix à ses yeux. Pourquoi voulez-vous que Dieu nous éprouve, alors qu’en Lui il n’y a point de ténèbres ? Quand un malheur nous frappe, au lieu de nous tourner vers Dieu et de lui demandez son aide, nous récriminons contre Lui, l’accusant même de nos malheurs. Ce passage des écritures, nous montre la grande miséricorde de Dieu, en son Fils Jésus. Ne dit-on pas dans ce texte, à propos de ceux qui venaient à Jésus : « Ils le suppliaient de leur laisser toucher ne serait-ce que la frange de son manteau. Et tous ceux qui la touchèrent étaient sauvés. »

Frères et sœurs, vous qui lisez en ce jour cette méditation, sachez que Jésus-Christ est le même aujourd’hui, qu’il l’était jadis. Il est vivant, et bien que nos yeux de chair ne puissent le voir, Jésus est toujours présent dans la vie des hommes. Dans l’évangile de Jean, Jésus s’adressant à ses disciples leur dit : « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. » (Jn 14.13) Ayons foi en notre Seigneur, élevons nos voix et dans la foi croyons que tout ce que nous demanderons dans le nom de Jésus, nous le verrons se réalisé.

Amen.